Bukavu : La prématurité n’est pas une fatalité après l’accouchement

2 Vues

Furaha Toto Safari, bourgmestre-adjointe de la commune d’Ibanda célèbre la Journée Mondiale de la prématurité. Elle encourage les femmes et filles ayant accouché des enfants prématurés. C’était ce jeudi 16 novembre 2023 à l’Hôpital Provincial Général de Référence de Bukavu.

Invitée par l’ONG SOS Préma RDC, Furaha Toto Safari Chimanuka partage sa joie avec d’autres femmes qui ont accouchés bien qu’en situation de prématurité.

Lorsque le nouveau-né est prématuré, le médecin déclare qu’une naissance est prématurée. C’est ce qui pousse Furaha Toto Safari à redonner le sourire aux femmes et filles ayant accouché des enfants prématurés en leur disant que cela n’est en rien une fatalité.

Elle a paraphrasé SOS Préma RDC : ‘’ Aucune famille ne doit perdre le sourire ainsi que sa joie à l’occasion de la naissance d’un bébé’’. En tant que parent, Toto remercie cette organisation d’avoir associé sa personne à cette activité consacrant la Journée Mondiale de la prématurité.

La bourgmestre-adjointe d’Ibanda rend un vibrant hommage à toutes les femmes qui accouchent en leur disant qu’accoucher d’un enfant prématuré n’est pas une fatalité.

Pour l’organisation SOS Préma RDC, tous les acteurs doivent agir ensemble pour que les nouveau-nés hospitalisés ne soient plus séparés de leurs parents. Le représentant de cette société française, appelle le personnel soignant, les parents et tous ceux qui interviennent dans la maternité à devoir agir pour donner à tous les enfants prématurés les meilleures chances de bien grandir.

Le 5 septembre 2023, le Chef de l’État Congolais, Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi a lancé le programme de gratuité des accouchements dans la ville de Kinshasa. La matérialisation de cette initiative présidentielle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la couverture sanitaire universelle qui prévoit la prise en charge gratuite des accouchements et des nouveaux nés.

Faisant sienne cette initiative, Toto Safari recommande aux personnels soignants de bien vouloir matérialiser cette disposition. Une fois à l’assemblée provinciale du Sud-Kivu, Toto promet de tout faire pour initier un édit qui protège les enfants qui naissent dans des conditions liées à la prématurité.

Si 441 enfants naissent prématurés, nous voudrions voir tous les 441 bien portant cinq ans après. « Là, nous aurons réalisé un bon travail », se dit Toto en appelant tout le monde à penser positif car une bébé prématuré est plus fragile que les autres.

Le 17 novembre, l’humanité fête la Journée Mondiale de la Prématurité. « Nul n’est à l’abri du besoin et le don vient du cœur et non des poches », rappellent les membres de SOS Préma RDC.

  • Ben Mugisho
Please follow and like us:
Pin Share

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share