RDC: Denis Kadima remet le glossaire electoral harmonisé

Le président Denis Kadima a remis officiellement, le samedi 01 juillet 2023 au siège de la CENI, le glossaire électoral harmonisé au représentant des personnes malentendantes.

Cet instrument a été élaboré après 5 jours d’intenses travaux. C’était au cours d’un atelier organisé avec l’appui de la Fondation International pour les Systèmes Électoraux (IFES).

« Nous venons de franchir une étape importante et je souhaite que nous soyons plus systématiques dans l’utilisation de ce glossaire. Il est nécessaire que nous intégrions l’utilisation de cet outil dans chaque bureau de vote ou dans nos différents Bureaux de réception et traitement des candidatures pour avoir un échantillon susceptible de développer ce réflexe en faveur de nos sœurs et frères vivant dans cette condition. Au cas contraire, le travail accompli sera inutile », a déclaré Denis Kadima à cette occasion.

Sur le calendrier, l’échéance n’est pas lointaine. En République Démocratique du Congo, la présidentielle programmée théoriquement en décembre 2023 est déjà dans les têtes des congolais. Le climat s’annonce d’ores et déjà électrique alors que l’opposition étrille le bilan du président Félix Tshisekedi candidat déclaré à sa propre succession.

Il avait pris la tête de la République démocratique du Congo début 2019 au terme d’un interminable processus électoral maintes fois reporté et prolongé. Félix Tshisekedi est candidat à sa propre succession pour la présidentielle programmée en RDC fin 2023. Mais, estimant que son bilan est inexistant, voire mauvais, les prétendants commencent à jouer des coudes pour espérer lui succéder. La Ceni tranchera au cous où le processus est inclusive paisible et démocratique.

  • Ben Mugisho

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *