Bukavu : Tout cas de dérapage de la part d’un journaliste sera signalé à travers un numéro vert

Les auditeurs, téléspectateurs, internautes et lecteurs utiliseront désormais un numéro vert à chaque occasion qu’un dérapage est observé dans un média. Cela est annoncé au cours d’une réunion de restitution des éléments monitorés au cours du 2ème trimestre de l’année 2023. Une trentaine de professionnels de médias ont donnés leurs orientations le samedi 24 juin à l’hôtel Belvedere situé sur avenue PE Lumumba à Bukavu.

Les auditeurs, téléspectateurs, internautes et lecteurs utiliseront désormais un numéro vert à chaque occasion qu’un dérapage est observé dans un média. « Chaque fois que la Centrale sera alertée, elle transfèrera les données de cette alerte au Tribunal de Pairs », indique Darius Kitoka, le président de l’Union Nationale de la Presse du Sud-Kivu, section du Sud-Kivu.

Le directeur de la CMM demande que chaque rédaction présente un numéro qui servira la centrale en cas d’appel pour interpeller les journalistes en plein dérapage.

« Le but de cette activité est d’améliorer les prestations journalistiques afin de contribuer à la consolidation de la paix dans la région des Grands Lacs », informe le secrétaire provincial de l’UNPC Sud-Kivu et modérateur du jour.

Plusieurs innovations sont notées au sein de la CMM

Sur le plan pratique, la CMM borne ses observations au niveau des émissions – débats politiques, sportifs, religieux portant les germes conflictogènes et aussi au niveau de la présentation et le contenu des journaux parlés et télévisés. 

Cependant, pour cette année, La CMM s’intéresse aussi aux animations d’antennes car en cette période électorale nombreux animateurs risquent de se muer en militant des partis politiques et de candidats en violation manifeste du code d’éthique et de l’acte d’engagement.

Solange Mariamu, la secrétaire au sein de cette structure d’autorégulation profite de cette occasion pour informer les participants que la Centrale est en train de mettre sur pied un service de monitoring qui va se charger de médias d’information en ligne. C’est-à-dire ceux qui respectent les exigences du métier de journaliste mais en ne publiant qu’en ligne.

  • Ben Mugisho

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *