Mwenga : APID lance son signal après un moment de silence

La Radio APIDE de Kamituga reprend son signal depuis ce jeudi 6 juillet 2023. Ce, grâce à l’Union Nationale de la Presse du Congo, section du Sud-Kivu. Elle renaît grâce aux plaidoyers payants de l’UNPC, Section du Sud-Kivu, auprès de la Monusco. 

Cette radio communautaire renaît grâce aux plaidoyers payants de l’UNPC Sud-Kivu, auprès de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en RDC. 

En effet, un kit solaire d’une valeur estimative de plus de 9.900 dollars américains y compris les coût d’installation et les frais de transport y a été installé et inauguré ce 6 juillet dans la ville de Kamituga en territoire de Mwenga. 

« Le but du projet est de renforcer les capacités techniques de ces Radios, qui souvent, travaillent sans ressources et avec des moyens du bord, mais qui rendent énormément service à la communauté », motive Darius Kitoka.

Le président sectionnaire de l’UNPC pense que ces kits solaires vont permettre à cette radio d’avoir une autonomie en électricité. Cela va l’aider à avoir de la continuité dans son travail et contribuer ainsi à la vulgarisation du mandat de la Monusco.

Cette régularité dans le fonctionnement technique de la radio APIDE va faciliter aussi une diffusion régulière des messages de paix et de sensibilisation dans le but d’amener les populations à la cohabitation pacifique et au vivre-ensemble, gage, d’un développement harmonieux.

La Province du Sud-Kivu est confrontée à l’insécurité, générée par les groupes armés, locaux comme étrangers, notamment dans sa partie sud. Mais, en plus de cette insécurité persistante, des conflits intercommunautaires, voire identitaires, sont récurrents, générant des milices tribales qui perpétuent l’insécurité, accentuant les souffrances des populations déjà plus grandes avec la pauvreté ambiante. C’est dans ce contexte qu’intervient depuis quelques années la Monusco dans le cadre de son mandat de protection des civils et de stabilisation de la région. Aussi, pour mieux vulgariser ce mandat, l’aide des médias, notamment des radios communautaires bien ancrées dans le milieu rural, s’avère nécessaire.

D’après la cartographie de l’UNPC/Sud-Kivu (Union Nationale de la Presse Congolaise), il existe au moins 200 Radios communautaires dans la province du Sud-Kivu. Cependant, il se pose un réel problème de fonctionnement de ces Radios qui travaillent souvent avec des moyens du bord.

Par manque de moyens et de source énergétique permanente, ces Radios ne fonctionnent que de façon épisodique. Un programme aléatoire qui ne leur permet pas de faire correctement leur travail, surtout celui de sensibiliser les populations sur les questions qui touchent à la paix et à la stabilité notamment.

Ainsi, pour pallier ce problème, le Bureau de la Communication stratégique et de l’Information publique de la Monusco/Sud-Kivu (SCPIO) se propose de les appuyer en Kits d’énergie solaire. Cela, leur permettra d’avoir une autonomie énergétique et ainsi une capacité maximum d’émission.

  • Ben Mugisho

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *