Goma : ‘’Tulinde Haki na Mazingira’’ se met débout depuis Goma

Un atelier crucial de coordination du projet Tulinde Haki na Mazingira est lancé ce 12 juin 2023 à Goma dans la province du Nord-Kivu. Les acteurs clés du programme sont appuyés par Wildlife Conservation Society (WCS) à travers le financement du peuple américain à travers l’USAID.

« L’objectif principal de « Tulinde » est de permettre aux populations autochtones d’exercer leurs droits culturels, environnementaux, politiques et socio-économiques par le biais d’une gestion participative des zones protégées, d’une amélioration de la cohésion sociale et d’un développement durable. Les communautés ciblées sont celles vivant autour de trois aires protégées dans l’Est de la République Démocratique du Congo, à savoir, la Réserve de Faune de Kabobo (RFK), le Parc National de Kahuzi-Biega (PNKB) et la Réserve de Faune d’Okapi (RFO) », a précisé Guy Kilumba, Chef d’équipe du projet Tulinde auprès de la WCS.

La WCS et trois organisations internationales, l’Alerte International (AI), le Catholic Relief Services (CRS), et la WELTHUNGERHILFE (WHH), ainsi que près de 20 organisations locales, dont celles de défense des droits des peuples autochtones, vont unir leurs forces pour mettre en œuvre ce projet ambitieux de 4 ans.   

Les domaines d’action prioritaires de ce projet qui a reçu aussi un appui financier de la WCS et des fonds d’autres partenaires internationaux, incluent entre autres l’amélioration des moyens de subsistance, l’accès à la justice et aux services socioéconomiques de base pour les communautés locales concernées.

Guy Kilumba a précisé que, grâce à cette collaboration stratégique entre les organisations internationales et locales, le projet Tulinde Haki na Mazingira aspire à créer un réel impact en faveur des droits et du bien-être des peuples autochtones, des populations locales et de la préservation des 3 aires protégées ciblées.

Cet atelier rassemble plus de 60 participants venant des provinces du Sud-Kivu, du Tanganyika et de l’Ituri. Ils vont durant 4 jours, développer une compréhension commune des approches de mise en œuvre des activités, définir les rôles et responsabilités de chaque partenaire au sein du consortium et mettre en place des mécanismes d’intervention afin de s’assurer que le projet atteint ses objectifs. 

Pour ce faire, les acteurs présents passent en revue les activités que chaque organisation va mettre en œuvre dans le cadre de ce projet, le budget y afférent, les questions de sauvegarde sociale et celles de gestion de plaintes. La sensibilité au conflit, la surveillance environnementale, la gestion de la communication, les procédures financières, le suivi et évaluation, seront aussi abordés dans cet atelier. Il est aussi prévu à l’agenda, les aperçus sur le PNKB, la RFK et la RFO. Ceci pour permettre aux participants d’avoir une meilleure compréhension des enjeux de conservation et des dynamiques des communautés dans et autour de ces trois aires protégées, zones cibles du projet.

  • Par Breuil Munganga (Comm. PNKB-WCS)

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *