Journée Mondiale de la Liberté de la Presse : Plaidoyer pour le leadership des femmes journalistes en RDC

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse, trois organisations de défense des droits des femmes des médias, Jem’Association, Acofepe RDC et LFM, ont lancé un appel pressant à la prise de conscience et à l’action pour promouvoir le leadership des femmes journalistes en République Démocratique du Congo.

Suite à un atelier d’évaluation analysant les obstacles entravant le leadership des femmes journalistes dans les médias, les trois organisations et des étudiants en journalisme ont identifié plusieurs défis majeurs :

  • Manque d’autoformation professionnelle
  • Marginalisation et discrimination
  • Cyberharcèlement
  • Manque de confiance en soi

Ces obstacles empêchent les femmes journalistes de s’épanouir pleinement dans leur carrière et de jouer un rôle leadership dans le paysage médiatique congolais.

Face à ces défis, les trois organisations, accompagnées de jeunes étudiants en journalisme, ont lancé un appel pressant à la mobilisation collective :

  • Femmes des médias: Renforcez vos compétences et votre confiance en soi, brisez le silence face aux injustices et devenez des voix puissantes pour le changement.
  • Responsables de rédaction: Promouvez l’égalité des chances et créez un environnement de travail inclusif et favorable aux femmes journalistes.
  • Partenaires financiers: Soutenez activement les initiatives visant à renforcer le leadership des femmes dans les médias.

Jem’Association, Acofepe RDC et LFM reconnaissent leur rôle crucial dans la création d’un environnement médiatique plus inclusif et équitable. Elles s’engagent à :

  • Offrir des formations et des ateliers de renforcement des capacités aux femmes journalistes.
  • Lutter contre le harcèlement et les discriminations à l’encontre des femmes dans les médias.
  • Promouvoir la visibilité et la reconnaissance des femmes journalistes leaders.

« Soutenons nos consœurs des médias pour qu’elles puissent exercer leur métier avec dignité et confiance », ont-elles conclu.

Cette activité a été initiée par la coordination du programme VLF financé par les Affaires Mondiales Canada et mise en œuvre par le Centre Carter.

  • Eco-Kilo

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *