Kinshasa : Rassemblement historique en hommage aux journalistes assassinés en RDC

L’Association Congolaise des Femmes Journalistes de la Presse Écrite (ACOFEPE) et le quotidien La Référence Plus, soutenus par les organisations professionnelles des médias et de défense des droits de l’homme, invitent tous les professionnels des médias à se joindre à un rassemblement historique ce lundi 20 mai 2024 à la Place des Évolués à Kinshasa, de 8h30 à 11h00.

Hommage aux journalistes tombés

Ce rassemblement sera un hommage poignant aux 22 journalistes assassinés en République Démocratique du Congo pendant l’exercice de leur noble fonction. Un hommage vibrant sera rendu à ces hommes et femmes courageux, tombés sur le champ de bataille de l’information, plume à la main, défendant la vérité jusqu’au dernier souffle.

Plaidoyer pour la reconnaissance nationale

Cet événement sera également l’occasion de lancer un message fort de la part des professionnels des médias congolais. Ils soutiennent un plaidoyer pour la reconnaissance nationale de leurs collègues assassinés de sang-froid. Cette activité vise à plaider auprès des autorités congolaises pour l’érection d’un monument en mémoire de tous ces journalistes, dont Bruno Koko, Franck Ngyke Kangundu, Bapuwa Mwamba, Serge Maheshe, Pascal Kabungulu, Patient Chebeya, Didace Namujimbo, Pierre Kabeya, et tant d’autres.

Appel à la mobilisation

L’ACOFEPE et La Référence Plus appellent tous les professionnels des médias, ainsi que la société civile et les défenseurs des droits de l’homme, à se mobiliser pour ce rassemblement historique. Il s’agit de faire entendre la voix des journalistes congolais et de réclamer :

  • La fin de l’impunité pour les crimes commis contre les journalistes
  • La protection des journalistes et la liberté de la presse en République Démocratique du Congo
  • La reconnaissance nationale du sacrifice des journalistes assassinés

Ne jamais oublier, ne jamais se taire

« Rejoignez-nous ce lundi 20 mai 2024 à la Place des Évolués à Kinshasa pour rendre hommage aux journalistes martyrs de la plume et exiger que leur sacrifice ne soit jamais oublié », demande Grâce Ngyke. Ensemble, disons non à l’impunité et défendons la liberté de la presse en République Démocratique du Congo !

  • Eco-Kilo

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *