Bukavu : Le projet de bitumage de la RN2 entre dans sa phase décisive

Le Coordonnateur Adjoint de la Cellule Infrastructures, l’Ingénieur Victor Rutalira Cizungu, a effectué une visite ce vendredi 10 mai à Bukavu pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux d’aménagement et de bitumage de la bretelle d’entrée de l’IITA et de l’UCB/Kalambo.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la phase I du projet d’aménagement et de bitumage de la RN2 sur l’axe Bukavu – Yamuku – Goma, financé par la Banque Africaine de Développement (BAD).

M. Cizungu a également visité la carrière de Bugulumiza où les Chinois installent l’usine de concassage des pierres. Il a annoncé à la population de Bukavu et aux riverains de la RN2 que le projet entre dans sa phase décisive et que tous les moyens sont disponibles pour sa réalisation dans les délais impartis de 24 mois.

Des dispositions sont en cours pour indemniser les propriétaires des maisons qui empiètent sur les routes des avenues du Plateau, Tanganyika et le prolongement de l’avenue Hippodrome à Nguba, avenue Saïo de Nyawera, Ntwali en commune de Kadutu et Kasha en commune de Bagira. M. Cizungu a précisé que la Société Chinoise de Construction SINOHYDRO sollicite l’implication des autorités pour que les espaces prévus pour la modernisation des voiries de Bukavu soient libérés et sécurisés afin de faciliter l’avancement des travaux.

Les habitants des avenues concernées sont informés que les entrées et sorties seront fermées aux engins motorisés pendant toute la durée des travaux, sauf pour les piétons. Des bretelles de la RN2, notamment les entrées de l’IITA et de l’UCB/Kalambo sur la route Birava, du tronçon routier Miti – Civanga sur l’entrée du PNKB, à Katana de la RN2 jusqu’au CRS/Lwiro et de la RN2 à l’hôpital Fomulac, longues de 17,7 km, seront également exécutées dans un bref délai conformément aux exigences de la BAD.

Les populations concernées sont appelées à prendre des dispositions nécessaires pour que ces projets deviennent une réalité.

  • PMM

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *