Violences meurtrières à Bulambika et Kachiri : 6 morts en 24 heures

La situation sécuritaire se dégrade dans le territoire de Kalehe, en province du Sud-Kivu. Dans la nuit du 25 au 26 décembre 2023, deux incidents violents se sont produits dans les localités de Bulambika et Kachiri.

À Bulambika, un motard a été tué par balle par un élément des Forces de défense du peuple congolais (FARDC), dans la nuit de dimanche à lundi.

Les faits se sont déroulés aux alentours de 23 heures, alors que le motard, qui venait de Bukavu, fêtait dans un hôtel du centre-ville avec d’autres motards.

Un élément des FARDC, qui menait une patrouille dans la ville, a volé une radio au motard. Celui-ci, furieux, a pris l’élément par le bras.

En colère, l’élément des FARDC a tiré sur le motard, qui a été grièvement blessé et transporté à l’hôpital de Bunyakiri, où il est décédé quelques heures plus tard.

En représailles, les motards et des jeunes du quartier de Kabonde ont pris l’élément des FARDC et l’ont brûlé vif.

Dans la même nuit, deux autres personnes ont été tuées par balle à Kachiri, un village situé à une vingtaine de kilomètres de Bulambika.

Selon la coordination de la société civile de Kachiri, les victimes étaient deux jeunes hommes qui venaient dans une buvette pour prendre un verre de boisson.

Un élément des FARDC, qui était ivre, a exigé que les jeunes lui achètent une boisson. Comme les jeunes ont refusé, l’élément des FARDC a tiré sur eux, les tuant sur le coup.

Ces deux incidents violents illustrent la situation d’insécurité qui prévaut dans la région de Bunyakiri.

Les autorités locales ont annoncé l’ouverture d’une enquête pour déterminer les circonstances exactes des faits.

  • Eco Kilo

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *