Sud-Kivu : Engouement aux Centres de vote ce 2O décembre 2023 dans le Sud-Kivu

C’est une explosion de tous les compteurs négativistes tant dans la ville de Bukavu que dans toute la province du Sud-Kivu pour ceux prétendaient que les élections n’auraient pas lieu ou seraient chaotiques, ce 20 décembre 2023.

 Depuis les petites heures de ce 20 décembre 2023, ce sont des centaines d’électeurs qui se sont déplacés vers les différents Centres de vote disséminés à travers la ville de Bukavu et dans le reste de la province.

On remarque une présence massive des femmes au niveau des Centres de vote. Déjà à partir de 8heures locales, le Centre Monseigneur Byaene de Bukavu avait déjà reçu quelques électeurs et toutes les étapes de vote ont été respectées. On constate même un satisfecit de la part de certains votants qui estiment que tout se passe bien, en toute sécurité et en toute transparence. Ils entrent dans les bureaux de vote par groupes et il y a de l’ordre.

Cependant, les noms restent encore introuvables sur les listes. Il faut du temps et de la patience pour retrouver son nom.

Au niveau du Collège Alfajiri, de l’Institut Byaene, de l’EDAP-ISP, de l’Institut Mulwa, de l’Ecole Laïque Officielle de Nyamugo, de l’Institut d’Ibanda, de l’Institut de Bagira, à Kaziba, à Kamituga, à Kitutu, à Idjwi et bien d’autres, les kits électoraux sont arrivés avec retard, soit tard dans la nuit, soit ce 20 décembre au petit matin.

Pour illustration, jusque-là sur plus de 30 bureaux de vote, au Centre de vote du Collège Alfajiri, seules quinze bureau de vote ont ouvert les portes. Les autres connaissent des retards suite à l’absence d’informaticiens qui ne s’étaient pas encore présentés. Mais au fil du temps, ils sont en train d’ouvrir au fur et à mesure. Selon, un président de bureau, les électeurs ont été fidèles au rendez-vous, et ce sont les bureaux qui ont trainé à ouvrir. Mais il reste positif en affirmant que tout se déroule normalement.

Du côté de la ville de Kamituga dans le territoire de Mwenga, à l’école française, jusqu’à 9h30, ce matin, l’opération n’avait pas encore commencé. A Kalingi, un témoin raconte qu’un seul bureau était ouvert jusqu’à 9h30, mais là aussi, la machine serait tombée en panne. Dans d’autres Centres de vote du même coin, les électeurs affirment avoir voté en bonne et due forme. Même si on signale par moment des escarmouches signées par certains déplacés internes dans un Centre de vote.

Notons qu’au Sud-Kivu, il est prévu l’ouverture de 4.684 bureaux de vote et 2.873.618 votants sont attendus, selon les statistiques de la CENI Sud-Kivu.

  • Par Darius KITOKA

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *