Elections : Les personnes âgées, les personnes handicapées et les femmes enceintes, doivent voter en priorité

La Nouvelle Dynamique de la société civile du Sud-Kivu demande à la population de la ville de Bukavu et celle des différents territoires du Sud-Kivu de se présenter le mercredi le 20 décembre 2023 aux différentes Centre qui regorge les bureaux de vote pour exprimer librement leur choix.

La Nouvelle Dynamique de la société civile du Sud-Kivu (NDSCI) a appelé la population de la ville de Bukavu et celle des différents territoires de la province à se présenter aux élections générales du 20 décembre.

La NDSCI renseigne que la campagne électorale a pris fin ce 18 décembre 2023 à zéro heures et les habitants sont appelés à faire tout pour se présenter devant les différents bureaux de vote comme prévu le jour du scrutin.

Dans un communiqué publié le 18 décembre 2023, la NDSCI a rappelé que la campagne électorale a pris fin à minuit. Elle a appelé les habitants à faire tout pour se présenter devant les bureaux de vote le jour du scrutin. »

Cette structure citoyenne de défense des droits Humains demande à la population de voter utile et de se comporter en responsable les jours des élections en suivant toutes les orientions qui seront données par les différents membres des bureaux de vote qu’ils rencontreront sur terrain.

La NDSCI a également demandé à la population de voter utile et de se comporter en responsable. Elle a également appelé la population à suivre toutes les instructions qui seront données par les membres des bureaux de vote.

La NDSCI appelle à la commission électorale indépendante de disponibilité tous les nécessaires possibles pour que tous les électeurs puissent exprimer leur choix sans difficulté.

La NDSCI a appelé la CENI à mettre à disposition tous les moyens nécessaires pour que tous les électeurs puissent voter sans difficulté.

« Et aux agents de l’ordre qui seront affectés sur terrain de bien jouer leur rôle et non se livrer à la corruption’’. Elle a également appelé les agents de l’ordre à bien jouer leur rôle et à ne pas se livrer à la corruption.

Le porte-parole adjoint de cette structure citoyenne plaide pour les personnes de troisième âge, les sourds muets, les aveugles, les infirmes, les femmes enceintes, les malades pour que ces dernières votent en premier lieu et pour qu’ils ne traînent pas devant les bureaux de vote.

Le porte-parole adjoint de la NDSCI a plaidé pour que les personnes vulnérables, notamment les personnes âgées, les personnes handicapées et les femmes enceintes, puissent voter en priorité

  • Eco-Kilo

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *