Bukavu : Des électeurs congolais bloqués à la frontière vont également voter

Plus de deux cents Congolais ont été bloqués à la frontière Ruzizi 1er, à la veille des élections générales, alors que leurs documents étaient déjà visés par la Direction générale de la migration (DGM).

Ils viennent de Kampala, de Kigali et de Bujumbura, la capitale du Burundi. Depuis la veille des élections, plusieurs Congolais ont traversé la frontière pour venir accomplir leur devoir civique de voter. Maman Toto Safari, bourgmestre-adjointe d’Ibanda, ainsi que d’autres membres du conseil de sécurité, étaient sur place depuis le matin pour étudier leur cas. Après un plaidoyer, les électeurs bloqués à la frontière ont pu traverser pour se rendre à Bukavu. Furaha Toto remet des cartons d’eau et des jus à ces centaines de personnes, patriotes qui, voudraient à tout prix voter.

Les bénéficiaires remercient Toto, et la nomme directement femme de compassion. « Nous n’oublierons jamais cet acte et nous le remercierons à travers deux numéros : le 441 et le 366. Vous êtes notre future élue à la provinciale et comme conseillère communale », se sont-ils exprimés.

Grâce au plaidoyer de Furaha Toto Safari et du gouverneur de province, les électeurs bloqués à la frontière, dont les documents étaient déjà visés, ont pu traverser pour accomplir leur devoir civique. Voter est un droit du citoyen congolais

Les élections générales se déroulent en République démocratique du Congo (RDC) ce mercredi 20 décembre. Les 44 millions d’électeurs appelés aux urnes éliront non seulement le président de la République mais aussi les députés nationaux et provinciaux. Les Congolais participent aussi à des communales partielles.

  • Eco-Kilo

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *