Bukavu : Pour Jean-Charles Cubaka, la jeunesse est une force pour le Congo

La jeunesse est une force de la République Démocratique du Congo à travers des projets d’entrepreneuriat. Pour le candidat à la députation provinciale dans la ville de Bukavu, Jean-Charles Cubaka, la jeunesse n’est pas l’avenir du Congo, elle est le présent et la force du Congo. Il le dit partout où il bat campagne dans les coins de la ville de Bukavu.

Maitre Cubaka met en avant l’importance de la jeunesse pour le Congo. Selon le numéro 347, pour réaliser ce projet, l’État ne se contentera plus de taxer les entreprises, mais il les accompagnera et les soutiendra.

« Cette stabilité et cette sécurité des petites entreprises des jeunes passeront par l’absence de taxation et de toute fiscalité pendant une certaine période, le temps que l’entreprise devienne viable », soutient Jean Charles Cubaka Magulu expliquant les mesures qui seront prises pour assurer la stabilité et la sécurité des petites entreprises.

Le candidat des jeunes soutient que les fonds de démarrage proviendront d’un fonds spécial créé par l’État. La procédure d’obtention de ces fonds sera simple et transparente. Ceci est l’un des plaidoyers qu’il pourrait mener une fois à l’assemblée provinciale du Sud-Kivu.

L’avocat de formation pense que le service mixte (public-privé) chargé du suivi des entreprises sera composé d’experts expérimentés. Pour lui, le remboursement des fonds sera possible, mais la procédure sera souple et adaptée aux réalités des petites entreprises.

Le candidat député provincial à Bukavu est porteur d’un programme électoral dans lequel ce projet, qui est une originalité pour les 5 ans à venir, vise à donner aux jeunes les moyens de créer leur entreprise et de contribuer au développement du Congo.

  • Eco-Kilo

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *