Bukavu : Furaha Toto Safari, une candidate sociale et compréhensive

La candidate à la députation provinciale prône la paix et la cohésion sociale. Furaha Toto Safari est une candidate à la députation provinciale dans la circonscription électorale de Bukavu. Elle se présente aux élections du 20 décembre prochain avec le numéro 441.

Dans son parcours, Toto ne cesse de parler du profil d’un(e) bon(ne) candidat(e). Selon elle, un(e) bon(ne) candidat(e) doit être un(e) bon(ne) communicateur(trice). Il/elle doit être capable de parler clairement et de manière concise, tout en étant capable de capter l’attention de son auditoire.

Partout où elle passe, le message de Toto attire l’attention de sa base et d’autres curieux. Depuis le début de la campagne électorale, elle évite de tenir des propos pouvant nuire à l’indépendance, à la neutralité de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et à l’unité du pays.

« Elle évite toute mauvaise attitude, comportement ou propos de nature à porter atteinte à la sécurité, à la dignité, à la vie privée, à l’intégrité physique et morale de toute personne », témoigne Augustin Bakenga, son premier suppléant.

Son colistier, également membre du Rassemblement des Démocrates Tshisekedistes (RDT), certifie qu’elle communique bien à travers son accoutrement. Même si l’habit ne fait pas le moine, dit-on, mais le moine est bien présentable dans son habillement. Cela est d’autant plus frappant encore pour les femmes.

Pendant tout le processus électoral, l’épouse de maître Byadunia Chimanuka bannit dans son comportement toute incitation à la violence, à l’hostilité et à toute forme de stigmatisation et de discrimination sur une base raciale, tribale, ethnique, religieuse ou régionale en période pré-électorale.

« Ceux et celles qui l’ont vu témoignent qu’elle est universelle et sans frontières. C’est la raison primordiale de pouvoir soutenir sa candidature afin qu’une fois à l’assemblée provinciale, la population puisse solliciter sa protection en cas de nécessité », déclare Augustin Bakenga.

La lauréate en management est prête à initier des édits et à pousser les autorités à la bonne gestion de la cité à travers des contrôles parlementaires.

  • Eco-Kilo

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *