Bukavu : Des jeunes prônent l’interculturalité pour la paix en milieu universitaire

Lancer officiellement l’initiative Vijana Tuungane kwa Amani et restituer aux parties prenantes les résultats des ateliers de sondage sur les mutualités identitaires en milieux universitaires. C’est l’objectif d’un atelier organisé par des jeunes innovateurs pour la paix dans la région des Grands Lacs. Ils collaborent avec l’ONG Action pour la Paix et la Concorde et Interpeace. C’était ce vendredi 29 septembre 2023 à l’Hôtel Mont Kahuzi dans la ville de Bukavu.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’Initiative Vijana tuungane kwa amani. Elle vise à contribuer à la cohésion sociale dans les communautés estudiantines pour rétablir le dialogue interculturel.

Les jeunes innovateurs sont partie prenante dans la phase 3 du programme régional de dialogue transfrontalier pour la paix dans les Grands lacs « Youth Lab ».

6 jeunes étudiants appelés points focaux sont choisis par leurs collègues pour représenter cette initiative au sein de leurs institutions. Ils sont venus de l’ISTM, l’ISP, l’UOB, l’UCB et l’SDR Bukavu.

« En effet, cette phase a pour objectif principal de relever les capacités des jeunes à influencer de plus en plus, et à jouer un rôle de premier plan dans le processus de paix au niveau régional par le dialogue pour l’action collective et le plaidoyer », a martelé Egide Kitumaini, un des mentors sur qui s’appuient ces jeunes innovateurs.

Bienvenu Kayenga, jeune innovateur pense lui que ces jeunes ont plusieurs ambitions. C’est entre autres celle d’organiser un festival de la paix à travers l’exposition d’œuvres d’art, de représentations ancestrales pour la construction de la paix selon les cultures d’ici fin 2023.

Le thème « l’interculturalité pour la paix en milieu universitaire » est une manière de pouvoir contribuer à la cohésion sociale entre les mutualités tribalo ethniques pour la culture de la paix en milieu universitaire.

  • Angel Nsimire

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *