RDC: Après General Motors, la RDC a Suprême Automobile

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a inauguré, ce samedi 10 juin à Kinshasa, l’usine « Suprême automobile » spécialisée dans le montage et la fabrication de carrosseries d’autobus de marque Mercedes Benz.

L’implantation de cette entreprise en République Démocratique du Congo (RDC) est un événement historique qui intervient plus de 30 ans après le départ du géant américain de l’automobile, General Motors, et marque ainsi le retour d’une industrie automobile au Congo.

C’est la matérialisation de la vision du Chef de l’État qui veut faire de la RDC un État prospère à travers une industrialisation progressive.

« Notre joie est immense de voir le secteur automobile, qui fut l’un des fleurons de l’industrie congolaise, enfin relancé car l’objectif du gouvernement est de limiter sensiblement les importations de véhicules par la production locale et ainsi ramener des devises au pays », a déclaré Julien Paluku, ministre de l’Industrie.

Cette usine a une capacité de production de 25 bus par mois et répond aux standards de la  prestigieuse marque allemande Mercedes Benz.

« La RDC aura désormais ses propres autobus haut de gamme, robustes et équipés pour affronter les conditions de la circulation routière », a indiqué Jérémie Agito, manager de production de Suprême Automobile.

Cette société a créé 500 emplois directs pour les jeunes Congolais. Le Président Félix Tshisekedi, qui s’en est réjoui, voudrait voir de plus en plus « des techniciens congolais être formés pour occuper des emplois qualifiés ».

La création de Suprême Motors n’est qu’un pas qui vient baliser le chemin pour d’autres projets du même genre. Elle confirme que l’amélioration du climat des affaires en RDC est une réalité que reconnaissent les investisseurs étrangers.

  • Ben Mugisho

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *