Nord-Kivu : Le M23, une menace contre le parc des Virunga

L’ONG Gorilla Ambassador alerte sur les menaces du M23 contre les espèces animales du parc des Virunga. Cela est dit après son cantonnement au Mont-Sabinyo en territoire de Rutshuru au Nord-Kivu le dimanche 15 janvier 2023.

Les gorilles sont déjà menacés par la présence des rebelles du M23 dans le parc des Virunga au Nord-Kivu

D’après le site de Radio Okapi, Alain Mukiranya, Directeur-adjoint de cette organisation, les espèces animales sont menacées par le braconnage dans la région de Mont Sabinyo, occupée actuellement par des rebelles du M23.           

« Ce cantonnement des rebelles au Mont Sabinyo est un danger pour les gorilles qui sont déjà menacés depuis longtemps par les guerres, les braconnages et la perte de leur habitat naturel. La présence de ces rebelles va augmenter le taux de braconnage parce qu’ils seront là et comment ils vont chasser et couper les arbres pour produite des braises et vendre », a-t-il alerté

Alain Mukiranya demande au président de la République d’user de sa diplomatie pour demander que le cantonnement du M23 se fasse ailleurs et non dans ce site du patrimoine mondial de l’Unesco.

Il craint que le parc des Virunga puisse perdre tous ses gorilles à cause de cette guerre.

Le directeur-adjoint de Gorilla-Ambassador fait savoir que la guerre du M23 affecte non seulement les gorilles mais également toute la biodiversité du parc des Virunga. C’est notamment les antilopes et les chimpanzés.

  • Perrive Namuli

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *