Kabare : Les occupants illégaux du PNKB seront déférés auprès des juridictions compétentes

L’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature, Iccn, perçoit que certains riverains mal intentionnés publient un communiqué. Celui-ci va malheureusement dans le sens de pouvoir occuper le Parc National de Kahuzi Biega (PNKB), Site du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

La situation est perceptible précisément vers Kabushwa et Mabingu dans le territoire de Kabare.

Ces envahisseurs entrevoient de prélever des taxes illégales pour octroyer des lopins de terre aux tierces personnes dans le parc. Ceci constitue une violation des lois en vigueur sur la Conservation de la Nature et les limites du Pnkb.

Mais aussi, au mépris du processus de démarcation participative qui avait été conduit dans la zone.

Violer les limites du parc est punissable par la loi de la conservation de la nature. Outrager également les instructions du Chef de l’Etat sur la protection de la nature et des biens publics est répréhensible.

Au regard de cette situation, Déo Kujirakwinja, directeur chef de site du Pnkb met en garde toute personne qui sabote les efforts de rétablissement de l’autorité de l’Etat, de la paix, de la cohésion sociale ainsi que l’harmonie entre le parc et les populations riveraines.

Toute personne arrêtée par le Pnkb sera déféré auprès des juridictions compétentes afin de dénicher les instigateurs et servir d’exemple, peut-on lire dans un communiqué publié ce 24 Novembre 2022.

La Direction du PNKB recommande aux différentes autorités locales et ecclésiastiques de décourager les communautés afin d’éviter toute escalade des conflits dans leurs entités.

Le chef de site du Parc insiste sur le fait que les occupants illégaux sont appelés à cesser cet envahissement et à se désolidariser d’avec les groupes armés en ces temps d’instabilité.

  • Angel Nsimire

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *