Est-RDC : Plus de 100 groupes armés encore actifs au Sud-Kivu

La Société Civile des Compatriotes Congolais (SOCICO) rend public son rapport. C’est un rapport de monitoring lié à l’identification des groupes armés locaux et étrangers, encore actifs dans 4 provinces situées dans l’Est de la RDC.

Dans ce rapport publié mardi dernier, il ressort que la province du Sud-Kivu compte plus des groupes armés locaux et étrangers dans l’Est avec un total de 103.

Par ailleurs, la province du Nord-Kivu en compte 45, celle d’Ituri 21 et celle de Tanganyika 9 groupes armés locaux et étrangers confondus.

La substance du rapport indique que tous ces groupes armés sont déstabilisateurs de la paix dans ces parties de la république. 

Kelvin Bwija coordonnateur de cette structure citoyenne et chercheur en matière sécuritaire, invite tous ces groupes armés locaux et étrangers, de bien vouloir déposer leurs armes et autres effets militaires afin d’adhérer au programme de désarmement.

Dans le contexte actuel, les autorités devraient trouver des solutions aux problèmes de sécurité, d’absence de l’autorité de l’Etat, de conflits communautaires, de tueries, de déplacements des populations, de pillage des ressources et de précarité économique liés aux conflits armés.

Déplacement des populations dû aux conflits armés dans la partie Est de la RDC

A en croire quelques acteurs de la société civile, la problématique de la paix, de la sécurité, de la cohésion sociale, de la présence de l’autorité de l’Etat et de la relance économique dans les zones en conflit est restée entière. Ce, malgré tous les accords signés et toutes les options militaires, politiques et diplomatiques prises.

Selon le média en ligne l’interview.cd, la plupart de ces groupes armés au Sud-Kivu sont situés dans sa partie sud, notamment dans les territoires d’Uvira, Fizi et Mwenga.

Il sied de noter que dans le cadre de promouvoir la paix et la stabilité en RDC en général et en particulier dans l’est du pays, le Président de la République avait initié une nouvelle vision. C’est la mise en place du programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (P-DDRCS). L’objectif de ce dernier est de contribuer à la consolidation de la paix, à la réconciliation nationale, à la reconstruction socioéconomique du pays ainsi qu’à la stabilité en RDC dont la population attend la matérialisation.

  • M. Byamungu

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *