A Bukavu : Chorales Saint Joseph des Papas comptées parmi les 15 chœurs intervenant au festival Umoja.

Favoriser le partage des cultures, du vivre ensemble et de la cohésion sociale dans la région des grands lacs à travers l’art choral. C’est l’objectif du festival Umoja. Ce but ultime est dévoilé à la presse ce mercredi 26 Octobre. C’était au cours d’une conférence de presse organisée par  Umoja Vision asbl.

Le vivre ensemble est le fondement de la vie sociale, c’est la condition de la cohésion et de la cohabitation pacifique. Cette considération est de l’asbl Umoja Vision. Elle l’a révélé au public ce mercredi.

En somme, les professionnels de médias ont compris que le festival Umoja est une fête régionale de musique. Elle est dédié aux chorales en mouvement dans toute la région des grands lacs, alliant un répertoire des chansons actuelles, la fanfare, jazz, pop, rock, gospel et classique avec la mise en espace des choristes et des chorégraphes.

Saint Joseph Buholo sur scène lors de la campagne du Mariathon

Ce festival de musique a pour but de promouvoir la vie d’ensemble, la cohésion et la paix dans une région qui a connu et connaît des guerres, des viols, des conflits tribaux et ethniques d’où son sens thérapeutique pour le peuple de la région des grands lacs en exécutant un répertoire en commun et montant tous sur scène, le 5 novembre, dernière journée du festival.

Selon Jures Musafiri, directeur de UV, ce festival de musique sera ouvert aux groupes vocaux amateurs et semi-professionnels (chœurs mixtes, chœurs d’hommes, de femmes, d’adolescents) de la région des grands lacs, ensemble pour chanter la paix. Il appelle la population de Bukavu à s’approprier cette première édition.

Environ 1.500 chanteurs des chorales attendus

Plus ou moins 1500 chanteurs et chanteuses et confessions religieuses différentes sont attendus sur la scène du Festival Umoja. Cela a été perçu lors du lancement officiel des activités de cette commémoration.

C’était au cours d’une conférence de presse tenue à l’Institut Français de Bukavu. La Coopération Suisse, Alert International et Uwezo Africa Initiative accompagnent et appuient financièrement cette fête de la musique.

Cette première édition du festival Umoja compte rassembler plus de 1500 chanteurs. La chorale des Papas, Saint Joseph Buholo sera au grand rendez-vous. Elle représente le regroupement composé d’un millier de chanteurs à travers environs 36 paroisses de l’Archidiocèse de Bukavu. D’autres chœurs viennent de Bukavu, Uvira, Fizi, Burundi et Rwanda.

Le festival va du 3 au 5 novembre et se passe au Collège Alfajiri de Bukavu.

  • Ben Mugisho

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *