La Coopération Suisse renforce les capacités de ses partenaires en sensibilité aux conflits

Environs trente personnes, membres des organisations partenaires de la Coopération Suisse renforcent leurs capacités. ‘’La sensibilité aux conflits’’, voilà la thématique qui réunit des hommes et femmes pendant trois jours autour d’une table à l’hôtel Beau lieu situé à Nguba dans la commune d’Ibanda à Bukavu.

Ils discutent autour d’une approche particulière appelée Gestion de Programme Sensible aux Conflits, GPSC.

Denise Luethi, Directrice de la Direction de Coopération au développement, invite les participants à devoir comprendre davantage le contexte dans lequel ils évoluent en mettant un accent sur l’approche « Ne pas Nuire ».

Autour des tables, les participants s’enrichissent mutuellement par leurs expériences

La cheffe de la Coopération Suisse en RDC invite ses partenaires à agir en fonction de la compréhension des concepts liés à la sensibilité aux conflits. Ce, afin d’éviter d’alimenter involontairement des nouvelles divisions. L’objectif est de maximiser la contribution potentielle au renforcement de la cohésion sociale et de la consolidation de la paix.

Pour sa part, Annonciata Ndikumasabo, conseillère en gouvernance au bureau régional de la Coopération Suisse, la sensibilité aux conflits est très importante dans le contexte autour duquel les activités sont mises en œuvre par différents programmes. La facilitatrice principale évoque plusieurs concepts et privilégie les travaux en groupes et discussions en plénière.

Lire aussi : https://web.facebook.com/CooperationSuisseGrandsLacs/?_rdc=1&_rdr

Le programme Médias prend part active aux échanges

Marie-Louise, responsable du programme média à la coopération Suisse et modératrice du workshop décrit l’approche ‘’GPSC’’ comme un instrument ou un outil de gestion de projet et de programme. « ‘’GPSC’’ règle également la question liée à une attitude et comportement personnels » indique-t-elle.

La redaction

Cinq programmes partenaires à la Coopérations Suisse prennent part aux assises. Il s’agit du programme emploi et développement économique, Santé, Aide humanitaire, Participation Citoyenne et Prévention des Conflits et culture ainsi que le programme médias.

Singulièrement, notons que l’objectif du programme médias est de contribuer au processus de démocratisation dans la région des Grands Lacs à travers le renforcement des capacités des acteurs du secteur des médias, la préservation des espaces de dialogue constructif et de redevabilité sociale ainsi que l’amélioration des conditions-cadres pour le développement des médias.

  • Angel Nsimire

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *