Sud-Kivu : Le GCP et le Gouvernement provincial s’unissent pour une transition post-MONUSCO réussie

Le Groupe de Coordination des Partenaires (GCP) et le Gouvernement provincial du Sud-Kivu se sont réunis ce lundi 27 mai 2024 à l’Institut National des Statistiques (INS) pour une séance de travail cruciale axée sur la transition post-MONUSCO.

L’objectif de cette rencontre était de passer en revue le processus de désengagement de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) dans la province et d’élaborer des programmes de développement et de consolidation de la paix soutenus par la Suisse et les Pays-Bas.

Sous la houlette du Gouverneur de Province ad intérim, Marc Malago Kashekere, et du Coordonnateur du groupe Résident du système des nations Unies, Bruno Lemarquis, une vingtaine de partenaires techniques et financiers, dont les agences du système des Nations Unies et des coopérations bilatérales, se sont réunis pour forger une vision commune pour l’avenir du Sud-Kivu.

Au cours de cette rencontre riche en échanges, les deux parties ont élaboré une feuille de route détaillée pour guider la transition post-MONUSCO. Cette feuille de route met l’accent sur des programmes clés dans des domaines stratégiques tels que la sécurité, la protection des civils, les droits de l’homme, la bonne gouvernance et l’autonomisation.

M. Lemarquis et ses hôtes ont également souligné les immenses potentialités et opportunités dont regorge le Sud-Kivu. Ensemble, ils ont réaffirmé leur engagement à changer le narratif souvent négatif associé à la République démocratique du Congo et à mettre en lumière les richesses et les perspectives prometteuses de la province.

Le Gouverneur intérimaire, Marc Malago Kashekere, a exprimé sa profonde gratitude envers le GCP pour son soutien indéfectible au Sud-Kivu. Il a réitéré son engagement total à œuvrer en étroite collaboration avec le Gouvernement central, les partenaires et l’ensemble de la population pour combler le vide laissé par la MONUSCO et bâtir un avenir meilleur pour la province.

La présence des membres du conseil provincial de sécurité et de la Directrice Pays de la DDC, Mme Denise Luthi Crisan, a symbolisé l’engagement collectif des autorités provinciales et des partenaires internationaux à réussir la transition post-MONUSCO.

Cette séance de travail fructueuse a marqué un tournant important dans la préparation du Sud-Kivu à la transition post-MONUSCO. L’esprit de collaboration et la détermination des parties prenantes augurent d’un avenir prometteur pour la province, un avenir caractérisé par la paix, la stabilité et le développement durable.

  • Eco Kilo

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *