Les MUSO : un modèle d’autonomisation des communautés et de protection de la nature soutenues par WWF dans le Sud-Kivu

Dans de nombreuses régions d’Afrique, en particulier en République Démocratique du Congo (RDC), la recherche d’alternatives à l’exploitation non durable des ressources naturelles se heurte souvent à la pauvreté des populations, en particulier dans les zones de protection de l’environnement. Pour relever ce défi, le projet Leading the Change (LtC) mis en œuvre par le WWF dans la région d’Itombwe au Sud-Kivu a développé un modèle innovant : les mutuelles de solidarité, ou MUSO.

L’idée des MUSO est née d’une constatation claire lors des ateliers et rencontres de consultation communautaire : la pauvreté est le dénominateur commun des multiples pressions sur la Réserve Naturelle d’Itombwe (RNI). Braconnage, exploitation illégale des ressources et pollution liée à ces activités menacent la biodiversité et génèrent des tensions entre les peuples autochtones et bantous, ainsi que les femmes.

Le défi était de transformer ces femmes et groupes marginalisés en leaders engagés, dotés de connaissances pratiques pour mobiliser les communautés autour des problèmes locaux de gestion des ressources et des écosystèmes. Il fallait créer des conditions favorables à une lutte efficace contre la pauvreté et le changement climatique qui affectent leurs communautés.

Mises en place depuis 2018, à travers le projet LtC, plus de 600 MUSO ont été mises en place

Les MUSO, avec plus de 65 % de femmes membres, ont pour objectif de permettre aux communautés de cotiser de l’argent à travers des caisses de solidarité. Ces fonds servent à régler des problèmes sociaux ou à financer diverses activités génératrices de revenus, individuelles ou communautaires.

Convaincu que la gestion durable des ressources naturelles passe par l’intégration de la dimension genre à tous les niveaux de prise de décision, le WWF s’est engagé dans ce projet. Les MUSO sont mises en place en partenariat avec des organisations de la société civile qui assurent le relai avec les populations : l’Association des Peuples Autochtones Batwa (APAB) et la Caisse des Femmes Paysannes pour le Développement (CAFEPADE).

L’APAB a pour vision de faire de l’environnement un pilier du développement durable et un havre de paix pour la survie des peuples autochtones. L’organisation aspire à un monde où les impacts du développement sont réellement vécus par tous, sans discrimination.

CAFEPADE, quant à elle, a pour mission d’apporter une assistance humanitaire multiforme aux communautés locales et aux plus vulnérables. L’organisation accompagne et promeut les groupes d’épargne et de crédit via les MUSO pour l’autonomisation des communautés locales et des peuples autochtones.

Grâce à ce programme, plus de 15 000 membres des MUSO ont pu bénéficier de crédits pour réaliser diverses activités génératrices de revenus. Ils ont investi dans l’élevage, l’agriculture, le petit commerce, etc.

Les mutuelles de solidarité apparaissent comme une solution particulièrement adaptée pour améliorer l’accès des communautés, en particulier des femmes et des peuples autochtones, aux microcrédits. Elles répondent également à un besoin crucial dans des zones où l’accès aux services de santé est limité, notamment en raison de la petite taille du secteur économique formel et des possibilités réduites de déduction de salaires pour une assurance maladie nationale.

Cependant, des défis persistent dans le paysage d’Itombwe, notamment le braconnage, la conversion des terres et l’exploitation illégale des ressources. Face à ces menaces, les MUSO et leurs partenaires continuent de sensibiliser les communautés à l’importance de la protection de l’environnement et de leur proposer des alternatives économiques durables.

Le modèle des MUSO démontre le potentiel des initiatives locales pour concilier développement communautaire, protection de la nature et autonomisation des femmes et des peuples autochtones. En offrant des solutions concrètes aux problèmes quotidiens des communautés, les MUSO contribuent à la préservation de la biodiversité et à la construction d’un avenir durable pour tous.

  • Eco-Kilo (+243896606137)

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *