Bukavu : Furaha Toto Safari identifie les obstacles à la participation des femmes aux élections

Lors d’un dialogue communautaire organisé par l’Association des Femmes de Médias (AFEM) ce jeudi 7 mars 2024 à l’hôtel Touriste de Bukavu, Madame Furaha Toto Safari, Bourgmestre de la commune d’Ibanda, a souligné que plusieurs facteurs socio-culturels, économiques et sociétaux continuent de décourager les femmes à se présenter aux élections.

Un dialogue pour identifier les défis et les solutions

Cet événement a réuni plusieurs acteurs et actrices de la société civile et des institutions étatiques pour échanger leurs points de vue sur les défis et les stratégies pour améliorer la représentativité des femmes dans les instances décisionnelles.

Facteurs socio-culturels défavorables

Madame Safari a identifié plusieurs obstacles à la participation des femmes aux élections :

  • Faible adhésion aux partis politiques : Les femmes sont moins nombreuses que les hommes à adhérer aux partis politiques et à s’impliquer dans leur fonctionnement.
  • Peur et manque de confiance en soi : Les femmes ont souvent peur de se lancer en politique et manquent de confiance en leurs capacités.
  • Clichés et stéréotypes sexistes : La société continue de véhiculer des clichés et des stéréotypes qui associent les femmes à la sphère privée et les hommes à la sphère publique.
  • Manque de soutien financier et familial : Les femmes candidates manquent souvent de soutien financier et familial pour mener une campagne électorale efficace.

Stratégies pour une meilleure participation des femmes

Madame Safari a également proposé plusieurs stratégies pour surmonter ces obstacles :

  • Adhésion massive des femmes aux partis politiques et implication dans leur leadership.
  • Participation aux formations sur le leadership féminin et la communication politique.
  • Campagnes de sensibilisation pour briser les clichés et les stéréotypes sexistes.
  • Soutien financier et matériel aux femmes candidates.
  • Adoption de mesures incitatives par les partis politiques et le gouvernement.

Le leadership efficace : un défi pour tous

En conclusion, Madame Safari a souligné que le leadership efficace est un défi pour tous, hommes et femmes. Elle a appelé à la mobilisation de tous pour encourager les femmes à s’impliquer davantage dans la vie politique du pays. Elle a remis à chaque participant une bouteille d’eau, un signe qui encourage l’appui de la Coopération Suisse aux organisations de la Société civile.

  • Eco-Kilo

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *