Bukavu : La Sociv appelle l’Etat à prendre ses responsabilité face à la pénurie d’eau

Le Bureau de Coordination de la société civile du Sud Kivu est profondément préoccupé par la pénurie d’eau qui affecte la ville de Bukavu depuis plus de deux mois.

Les conséquences de cette pénurie sont nombreuses et graves. Les femmes et les jeunes filles qui doivent se lever très tôt le matin ou partir tard dans la nuit pour rechercher cette denrée rare qu’est devenue l’eau dans la ville de Bukavu.

En dépit de la pénurie d’eau, à partir de l’entrée du Lycée Wima, la Sociv note qu’il existe un lien entre ces travaux et les perturbations de la desserte en eau potable.

En plus des mouvements sismiques récurrents sur la colline du Lycée Wima qui endommagent les canalisations de la Regideso sans oublier les constructions anarchiques et les conséquences du déboisement.

Au regard de ce qui précède, le Bureau de Coordination de la société civile du Sud Kivu convie l’Etat à prendre toutes ses responsabilités car il est profondément préoccupé par la pénurie d’eau qui affecte la ville de Bukavu depuis plus de deux mois.

« Les conséquences de cette pénurie sont nombreuses et graves notamment des infections urinaires et maladies hydriques (diarrhées, amibes,…).

  • Ben Mugisho

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *