Rencontre entre la WCS, le PNKB et les leaders Pygmées : Plaidoyer pour une meilleure prise en compte des doléances

Une réunion importante s’est tenue à l’hôtel Rhema à Kavumu, dans le groupement de Bugorhe, ce 19 février 2024. Cette rencontre a rassemblé le directeur national de la Wildlife Conservation Society (WCS), Jean-Paul Kibambe, le chef de site du Parc National de Kahuzi-Biega (PNKB) et son adjoint, ainsi que des leaders Pygmées venus des territoires de Kabare, Kalehe au Sud-Kivu et du Nord-Kivu.

Échanger sur les défis et les opportunités liés à la cohabitation entre les Pygmées et le PNKB. Renforcer la collaboration entre les parties prenantes pour une meilleure gestion du par cet plaider pour la prise en compte des doléances des Pygmées par les autorités nationales, sont entre autres objectifs de la rencontre.

Parmi les points clés discutés, on retrouve les difficultés d’accès aux ressources naturelles : Les Pygmées ont exprimé leurs difficultés à accéder aux ressources naturelles du parc, essentielles à leur survie et à leur culture.

Il y a également le manque de dialogue avec les autorités. Les participants ont déploré le manque de dialogue et de concertation avec les autorités nationales sur les questions les concernant.

Il y a aussi la nécessité d’une meilleure intégration des Pygmées dans la gestion du parc. Les Pygmées ont plaidé pour une participation plus active à la gestion du PNKB, en tant que gardiens traditionnels de la forêt.

Plusieurs recommandations à l’issue de la réunion. C’est entre autre de faciliter le dialogue entre les Pygmées et les autorités nationales. Le PNKB a été sollicité pour jouer un rôle de facilitateur pour que les Pygmées puissent rencontrer les autorités nationales et exprimer leurs doléances.

Améliorer l’accès aux ressources naturelles. Des solutions durables doivent être trouvées pour garantir un accès équitable et responsable aux ressources naturelles du parc pour les Pygmées.

Renforcer la collaboration et la communication entre les parties prenantes. La mise en place d’un cadre de dialogue permanent et inclusif est essentielle pour une meilleure gestion du parc et une cohabitation pacifique entre les Pygmées et le PNKB.

La rencontre de Kavumu a permis d’ouvrir un dialogue constructif entre les parties prenantes et de mettre en lumière les défis et les aspirations des Pygmées. La mise en œuvre des recommandations formulées lors de cette réunion contribuera à une meilleure gestion du PNKB et à une cohabitation plus harmonieuse entre les Pygmées et le parc.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la feuille de route de Bukavu signée en 2019. Elle a constitué un cadre d’échange pour évaluer l’avancement des activités reprises dans la feuille de route, identifier celles qui ont été réalisées et prendre des résolutions pour que celles non encore réalisées le soient également.

Safari Mufanzala appelle les membres de sa communauté à garder leur calme et à faire confiance à leurs leaders. Il leur demande également de s’informer régulièrement sur l’évolution de la situation et de veiller à la protection de la biodiversité du Parc.

Le PNKB doit continuer à plaider auprès du gouvernement et de ses partenaires pour que tous les engagements pris dans la feuille de route soient mis en œuvre.

  • Eco-Kilo

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *