Walungu : Certains partis politiques alignent des femmes aux prochaines élections

4 Vues

Les responsables de certains partis politiques promettent d’aligner les candidatures des femmes et de les soutenir à devoir atteindre leur prétention. Ce soutien apporté à la femme vise à répondre à la volonté de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), celle d’avoir 50% des femmes candidates sur la liste des candidatures retenues. Ils disent s’inscrire dans le respect de l’innovation relative à la prise en compte de la dimension genre dans la constitution des listes des candidatures. Il s’agit de l’exemption du paiement des frais de dépôt des candidatures pour les listes comprenant au moins 50 % des femmes.

Mosala Balembaka Marcellin responsable du parti politique Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS Tshisekedi) précise que, son parti politique est très sensible au respect du genre et va accompagner sans doute les femmes candidates jusqu’à la dernière phase du processus électoral au pays.

Me Noé Baleke Cambala, président de la société civile locale indique qu’il va organiser pour sa part des séances de sensibilisation et de conscientisation de la population en faveur des femmes candidates du groupement de Karhongo.

« Nous envisageons d’utiliser plusieurs canaux de sensibilisation et de mobilisation à l’égard des membres de nos communautés afin de voter pour les femmes qui vont se porter candidates aux élections prochaines. De nombreuses femmes ont des compétences dans la gestion autant que les hommes. A tous les niveaux, les femmes sont capables de travailler pour l’intérêt suprême de la population. Nous allons passer aux médias, dans des groupes sociaux, les églises pour organiser des conférences même si nos moyens sont limités », a-t-il indiqué. A lui d’ajouter qu’il va disponibiliser un carnet d’adresse des femmes battantes candidates pour un soutien total.

Pour sa part, Jacquie Kapapa candidate à la députation provinciale dans la circonscription électorale de Walungu estime que cet accompagnement va influencer et accroitre la confiance afin de voter massivement pour les femmes.

« Comme nous bénéficions de cette garantie d’accompagnement des autorités, je suis sûre que nous allons gagner les élections et travailler pour l’intérêt supérieur et primordial de la communauté. Avec cet accompagnement déclaré par différentes autorités, les droits des femmes et filles seront respectés. Elles seront accompagnées par les dirigeants à la base », a-t-elle lâché.

Certains leaders religieux de leur côté précisent qu’ils vont sensibiliser les fidèles dans des séances de cultes à tourner le regard vers les femmes chrétiennes candidates pour améliorer la participation des femmes dans la gestion du pays.

La République Démocratique du Congo organise des élections générales dont celles présidentielles, législatives nationales et provinciales. Selon le calendrier de la Ceni, elles auront lieu le 20 décembre 2023. Elles iront jusqu’aux municipales et locales cette année.

  • Avec Heri Bahizire Gentil (JDH)
Please follow and like us:
Pin Share

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
LinkedIn
Share