Bukavu : Roger Isiyo prévient les motocyclistes du Sud-Kivu

Roger Isiyo prévient les motocyclistes des éventuelles tracasseries policières. Le commissaire provincial de la police nationale congolaise en province du Sud-Kivu invite les motocyclistes à respecter le code de la route. Une façon de les prévenir des différents pièges tendus par des éléments de la police de circulation routière. La rencontre entre ces deux parties prenantes a eu lieu ce samedi 12 aout 2023 à l’esplanade du terrain de football de l’ISP Bukavu.

Des motocyclistes appelés communément ‘’motards’’ se plaignent régulièrement des différents cas liés aux tracasseries.  Ces disputes sont orchestrées par certains éléments de la police de roulage.

Pour réduire les plaintes des partenaires à la PNC, Roger Isiyo, le nouveau commandant de la police nationale au Sud Kivu confère avec des milliers de conducteur de motos.

Message lancé lors d’un échange avec les motocyclistes ce samedi 12/Août/2023 au terrain de l’ISP/Bukavu. La détermination du général Roger Isiyo est de pouvoir rapprocher les policiers aux motocyclistes afin de recueillir leurs difficultés, désidératas et obstacles afin d’y réserver une réponse qui va dans le sens d’un partenariat gagnant-gagnant.

Pour lui, la collaboration entre la police et les conducteurs des motos est une des approches pour réduire l’insécurité dans la ville de Bukavu et ses périphéries.

« Nous devons ensemble lutter contre les différentes tracasseries routières observées çà et là pour une paix durable au Sud-Kivu », a-t-il dit.

Des motards réunis au sein des différentes associations louent cette initiative et se réjouissent de l’implication du commissaire provincial de la police nationale dans la lutte contre cet ergotage qui survient régulièrement et à la base des disputes entre les éléments de la PNC et des motards.

« Nous promettons d’accompagner le commissaire provincial de la police pour restaurer l’état de droit au Sud-Kivu », ont-ils promis en demandant qu’aucun motard ne soit arrêté à la suite du non-respect de l’heure de circulation pendant les heures tardives.

Plusieurs personnalités ont rehaussé leur présence cette rencontre. C’est notamment les bourgmestres des communes, les responsables de l’Asnamoc, etc. N’est-ce pas une belle initiative dans le cadre de la redevabilité?

  • Ben Mugisho

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *