Bukavu : Un cadre de l’Aldec donne sa pierre pour la construction d’une Eglise

Un cadre de l’Aldec donne sa pierre pour la construction d’une Eglise dans la commune de Bagira. Il s’agit de monsieur Jacques Cinamula. Il est cadre de l’Alliance des Démocrates Chrétiens du Congo, Aldec. Cet acte de charité est posé ce mercredi 12 juillet, en faveur de l’Eglise de la 5ème Communauté des Eglises Libres Pentecôtistes en Afrique à travers sa paroisse située vers le Rond-Point Maendeleo. C’est au quartier C dans la commune de Bagira.

Jacques Cinamula est membre et cadre du parti cher à la Princesse Adèle Kayinda Mahina. Elle est son autorité morale et l’actuelle ministre d’Etat au portefeuille au sein du gouvernement central de la RDC.

Cinamula contribue à la construction de l’église de la 5e CELPA Shekemu. Ce cadre de l’Aldec remet des matériaux de construction. Il s’agit entre autres du sable et des sacs de ciment.

« Ma présence dans la commune de Bagira s’inscrit dans le cadre de la contribution au projet de construction de l’Eglise de la Celpa Shekemu », indique-t-il en précisant que ces matériaux sont déposés entre les mains du Révérend Pasteur André Baraganwa. Il est le responsable de l’église.

Baraganwa rend grâce à Dieu et remercie Jacques pour cet esprit de générosité. Plusieurs églises sont en construction actuellement dans la ville de Bukavu et ses environs.

Ce moment de construction est bien choisi. Pas peut-être parce que la saison sèche est là mais parce que les élections approchent. Le processus est accompagné de plusieurs gestes de bonté afin d’attirer l’attention des électeurs.

Le pasteur de cette Eglise promet d’accompagner son bienfaiteur ainsi que son parti politique afin de rafler plusieurs sièges à la députation nationale que provinciale. « Le Congo a besoin d’être dirigé par des chrétiens », recommande-t-il en souriant.

À l’image de son autorité morale incarnant la conviction et le travail de terrain pour le progrès collectif, l’Alliance des Démocrates Chrétiens du Congo (ALDEC) reste dans cette dynamique.

Le parti entend se ranger en ordre utile de bataille en perspective des échéances électorales prévues en fin 2023. Si son objectif est celui de réaliser un meilleur score électoral dans les législatives nationales et provinciales, cette formation politique cher à la Princesse Adèle Kayinda Mahina s’affiche clairement en faveur de la réélection de Félix-Antoine Tshisekedi, car selon elle, « c’est Fatshi béton ou rien en 2023 ».

  • Angel NSIMIRE

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *