La plénière convoquée, ce lundi 12 décembre 2022, a examiné une fois de plus le projet de loi portant autorisation de la prorogation de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri. 

Sur les 382 députés nationaux qui ont pris à cette plénière, 376 ont voté pour la 38ème prorogation de l’état de siège dans ces deux provinces en proie à l’insécurité. Cependant, 6 élus ont voté contre ce texte. Peut-on lire sur mediacongo.net.

Le projet de loi portant autorisation, pour une 38ème fois, de la prorogation de l’état de siège a été présentée par le vice-ministre de la Justice, Amato Buyabuzire Mirindi.

Dans sa présentation, le vice-ministre de la Justice a expliqué aux élus nationaux les raisons de cette énième prorogation. 

Amato Buyabuzire Mirindia a demandé de proroger l’état de siège pour répondre aux besoins de ramener la paix et la sécurité dans cette partie de la RDC.

Adoption de la 38ème prorogation de l’Etat de siège dans l’Est de la RDC

Cette prorogation, a-t-il indiqué, s’inscrit également dans la perspective de consolidation des acquis des opérations militaires engagées et de la poursuite des actions d’envergure en vue de mettre fin au terrorisme et restaurer l’autorité de l’État dans ce coin de la RDC.

Pour rappel, dans son discours sur l’état de la Nation, le weekend dernier, le président Félix Tshisekedi a annoncé la convocation dans les tout prochains jours d’une table ronde pour évaluer l’état de siège.

Ledit projet de loi a été envoyé au Sénat pour une seconde lecture. Ce qui fait peur aux Adf et milices du M23 qui pullulent dans la partie Est de la RDC.

  • Avec Melchior Nyamugabo

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *