Bukavu : Adrien Zawadi exige Ngwabije de présenter un mea-culpa !

L’acte d’humiliation commis à l’égard de l’honorable Norbert Yabe reste frais dans les cœurs des acteurs sociaux. Adrien Zawadi, président du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu l’a répété ce vendredi 9 décembre devant plusieurs autres acteurs et forces vives du Sud-Kivu.

Au cours d’un point de presse, Adrien Zawadi appelle l’ancien chef de l’exécutif provincial à présenter sa démission endéans 72 heures.

Vue du monument à la place de l’indépendance/Bukavu

Il profite de cette occasion pour demander à Théo Kasi de présenter son mea-culpa à la population. Ce, pour l’humiliation que ses ‘’courtisans’’ ont imposé à un élu du peuple de la ville de Bukavu, un bâtonnier honoraire, un vice-président et président ad intérim de l’assemblée provinciale, Norbert Yabe Ntayitunda.

Fait pour lequel il a gardé un silence coupable. A défaut de quoi, la société civile forces vives proposent d’amorcer des actions citoyennes de grande envergure pour l’y contraindre. La démarche sera par des clameurs publiques (coup de sifflets, trompettes, Klaxons, vuvuzela, huées, etc..).

Ce sera chaque fois qu’il passera dans nos rues, communes et territoires ainsi que les membres de son gouvernement, des marches pacifiques et sit-in au gouvernorat de province, la désobéissance fiscale sur toute l’étendue de la province jusqu’à son départ, ordonne Adrien Zawadi. 

Zawadi poursuit en annonçant qu’à partir de ce jour, c’est le début de la désobéissance civile. C’est-à-dire la rupture de toute collaboration avec Théo Ngwabidje Kasi et tous les membres de son gouvernement déchu. Par ailleurs, le bureau pourra collaborer avec l’administration publique.

Ils demandent ainsi aux services de sécurité particulièrement la Police Nationale, la Justice et l’ANR, de protéger les lois de la République et pas des individus.

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *