Sud-Kivu: La situation de Kamayola reste préoccupante

Le gouverneur du Sud Kivu doit descendre à Kamanyola pour atténuer les tensions qui règnent depuis la matinée de ce lundi 3 octobre 2022 à Kamanyola en territoire de Walungu.

Tel est le vœu d’une frange de la population de cette partie de la province du Sud Kivu à l’issue d’une réunion locale de sécurité organisée la matinée du lundi.

Les activités sont restées paralysées sur la route nationale numéro 5  au niveau de Kamanyola. La population en colère a érigée des barricades sur cette voie publique. Après le meurtre d’un changeur de monnaie, les couches de population ont brûlés des pneus, bloquant la circulation sur la RN5.

La population réclame le départ immédiat et sans condition de l’unité Fardc nouvellement déployée à Kamanyola il y a une semaine étant donné que c’est elle qui serait à la base de la situation actuelle qui s’observe dans ce milieu.

La nouvelle dynamique de la société civile sous noyau de Kamanyola déplore et condamne fermement ce cas d’injustice populaire.

Elle met en cause les autorités locales qui ne sont pas venu à la rescousse des victimes.

  • Ben Mugisho

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *