La sauvegarde de l’habitat du gorille conditionne la vie de ce primate non humain

L’ONG Primate Expertise envisage restaurer environ 200 hectares d’habitats du gorille au Parc National de Kahuzi-Biega. Ce, avant la fin de l’année 2022.

Cette révélation est du professeur KanyunyiBasabosse, Directeur Exécutif de PEX.

C’était à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’habitat de ce primate non humain.

Environs 150 hectares sont déjà restaurés à travers des « up-trees » dont les graines sont tirées des déchets du gorille appelés crottes.

Lire aussi : https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/zoologie-gorille-10337/

Cette façon de faire facilite à restaurer la demeure du gorille, lieu dans lequel son alimentation est tirée.

Bassabose regrette, cependant, que l’être humain reste le véritable destructeur de l’habitat du gorille dans le monde entier.

Pour rappel cette journée est célébrée le  03 octobre de chaque année.

  • Angel Nsimire

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *