Attaque contre la résidence de Vital Kamerhe : Un assaut meurtrier aux premières lueurs du jour

Une attaque violente a ciblé la résidence du Vice-premier Ministre, Ministre de l’Economie et prochain Président de l’Assemblée nationale, Vital Kamerhe, ce dimanche 19 mai aux alentours de 4 heures du matin. Des hommes lourdement armés ont mené un assaut meurtrier qui a duré près de deux heures, semant la terreur dans le quartier huppé de la Gombe à Kinshasa.

Selon les informations recueillies, les assaillants, au nombre d’une quarantaine, ont déployé des moyens militaires importants, notamment des drones, pour parvenir à leurs fins. Des échanges de tirs nourris ont eu lieu avec les gardes rapprochés de Vital Kamerhe, faisant des morts et des blessés. Deux gardes du Vice-premier Ministre ont succombé à leurs blessures, tandis qu’un assaillant a été neutralisé.

Malgré l’intensité de l’attaque et la détermination des assaillants, Vital Kamerhe et sa famille ont miraculeusement échappé à la mort. Son épouse, Hamida Shatur, a relaté à Okapinews, les moments terribles de l’assaut, décrivant la violence aveugle des assaillants et la peur qui s’est emparée d’eux.

Alertées par les tirs nourris, les forces de l’ordre se sont déployées en masse sur les lieux de l’attaque. Après une intervention musclée, elles ont réussi à repousser les assaillants et à sécuriser la zone. Des investigations sont en cours pour déterminer l’identité des assaillants et les motivations derrière cette attaque meurtrière.

Cette attaque plonge la République Démocratique du Congo dans un climat de tension et d’incertitude. La communauté internationale a condamné fermement cet acte de violence et a appelé à une enquête approfondie pour identifier les responsables et les traduire en justice.

  • Eco-Kilo

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *