Journée des Langues aux Nations Unies : L’ACOFEPE arme les femmes journalistes et sensibilise la jeunesse congolaise

En prélude à la Journée des Langues aux Nations Unies, l’Association Congolaise des Femmes Journalistes de la Presse Écrite (ACOFEPE) a renforcé ses capacités dans la lutte contre la désinformation et le discours de haine. Ce vendredi 17 mai 2024 à Kinshasa, les membres permanents de l’ACOFEPE ont bénéficié d’une formation de formateurs organisée en collaboration avec le département de l’information publique de la MONUSCO.

Lutter contre la désinformation et le discours de haine : un enjeu crucial

L’objectif principal de cette formation était d’outiller les femmes journalistes de l’ACOFEPE pour qu’elles puissent jouer un rôle de premier plan dans la lutte contre la désinformation et le discours de haine, deux fléaux qui menacent la cohésion sociale et le développement démocratique en République Démocratique du Congo.

Sensibiliser la jeunesse kinoise : une priorité pour l’ACOFEPE

Forte de ses acquis, l’ACOFEPE s’engage à sensibiliser les écoliers de la ville de Kinshasa sur les dangers de la désinformation et du discours de haine. Du 29 mai au 1er juin 2024, une série d’activités seront organisées à cet effet, permettant aux jeunes d’acquérir les connaissances et les outils nécessaires pour discerner les faits de la fiction dans l’ère de l’information numérique.

Célébrer la richesse des langues et encourager l’excellence linguistique

En point d’orgue de ses actions de sensibilisation, l’ACOFEPE organisera un concours de dictée dans le cadre de la Journée Mondiale de la Francophonie. Ce concours, ouvert aux jeunes de Kinshasa, vise à célébrer la richesse des langues et à promouvoir l’excellence linguistique, un pilier essentiel de l’éducation et du développement personnel.

L’ACOFEPE : un acteur engagé dans la promotion d’une information fiable et d’un dialogue constructif

A travers ces initiatives, l’ACOFEPE réaffirme son engagement à contribuer à l’édification d’une société congolaise informée, responsable et respectueuse des diversités. En luttant contre la désinformation et le discours de haine, et en promouvant une information fiable et constructive, l’ACOFEPE joue un rôle crucial dans la défense de la liberté d’expression, du pluralisme et de la paix en République Démocratique du Congo.

·      Ben Mug

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *