Minova : Un jeune homme tué par un présumé Nyatura, la société civile demande justice et délocalisation des éléments armés

Un drame s’est produit le 1er avril 2024 vers 18h à Nyamikingo, village situé dans la localité de Minova. Un jeune homme, Tumaini Kalamo, âgé d’environ 25 ans, a été tué par balles par un présumé élément du groupe armé Nyatura.

Un fils unique arraché à sa mère

Tumaini Kalamo, fils unique de sa mère veuve, a été touché par deux balles au niveau des épaules. Transporté d’urgence à l’hôpital, il n’a malheureusement pas pu être sauvé et a succombé à ses blessures.

Une population sous tension face à l’insécurité grandissante

Cet incident tragique plonge les populations de Masisi et Kalehe dans un climat de psychose et de peur. Les habitants dénoncent les coups de feu réguliers qui perturbent leur quotidien et rappellent la guerre injuste imposée par les terroristes RDF/M23.

Une barrière illégale et des exactions sur la population

L’installation d’une position des résistants Nyatura à Kirwa, sur le tronçon Minova-Bulenga, suscite l’indignation des habitants. Ces éléments armés ont érigé une barrière illégale et se livrent à des exactions, obligeant la population à transporter leurs biens et s’emparant de leurs produits champêtres.

Buzi épargné mais la société civile exige des actions fortes

Si la localité de Buzi n’est pas directement affectée par les activités des Nyatura, la société civile locale ne veut pas rester inactive. Elle exige l’arrestation immédiate du présumé auteur du meurtre de Tumaini Kalamo et son transfert devant la justice militaire.

Par ailleurs, la société civile demande la délocalisation des éléments armés présents à Minova vers Bweremana et leur prise en charge afin d’éviter d’éventuels dégâts à la population.

Cet incident met en lumière la situation sécuritaire volatile dans certaines régions de l’Est de la République démocratique du Congo. Les autorités doivent prendre des mesures urgentes pour mettre fin aux activités des groupes armés, protéger les populations civiles et rétablir la paix dans la région.

  • Ben Mugisho

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *