RDC : Le gouvernement Congolais s’en va-t’en guerre contre le Rwanda

La situation sécuritaire reste préoccupante dans la partie Est de la République Démocratique du Congo. Cela pousse le gouvernement à dénoncer  la présence des journalistes rwandais dans les zones occupées par le M23.

Patrick Muyaya, porte parole du gouvernement

Dans un communiqué publié ce lundi 12 décembre, le ministère de la Communication et de Médias dénonce la présence irrégulière et l’exercice professionnel illégal sur le sol congolais, de certains journalistes des médias, propagandistes et communicateurs à la solde du pouvoir de Kigali.

« De Bunagana à Kishishe en passant par Bambo, dans la chefferie de Bwito, Murimbi en groupement de Tongo et Rutshuru-centre, ils y ont été escortés par des services M23/RDF », indique ce communiqué.

Le ministère de la Communication et de Médias attire l’attention de la communauté tant nationale qu’internationale sur une nouvelle campagne du Rwanda pour tordre la vérité à propos du massacre de Kishishe et autres, perpétrés par eux, à travers le territoire de Rutshuru.

« Le ministère de la Communication et de Médias qui alerte la presse nationale et internationale se réserve les droits d’user des moyens légaux contre ceux qui vont relayer cette campagne mensongère du régime de Kigali utilisant les faux témoignages des populations prises en otage, conditionnées pour une mise en scène et menacées de mort », ajoute ce communiqué.

  • Avec la participation de Melchior Nyamugabo

Benjamin WATCHDOG

Learn More →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *